Chaque année, le processus de recrutement pour les nouveaux apprenants à la rentrée suivante débute en Mars. Les dossiers peuvent être envoyés à l’établissement à partir du 1er janvier mais ne seront étudiés que début mars.

Pour certaines classes comme les 3ème ou les 2nde Bac Pro, nous recevons beaucoup plus de candidatures que de places disponibles.

Les jeunes qui souhaitent être présents en septembre au lycée doivent déposer un dossier de candidature. Celui-ci est composé de :

  • Une fiche contact (téléchargeable sur le site internet ou distribuée lors de la journée porte ouverte)
  • Lettre de motivation du candidat
  • Bulletins de l’année précédente
  • Bulletin du 1er trimestre ou semestre
  • Relevé de notes imprimé juste avant l’envoi du dossier
  • PAP ou notification le cas échéant pour les jeunes en situation de handicap ou possédant des troubles de l’apprentissage

Les dossiers seront tous étudiés lors de commissions d’études (enseignants, Vie Scolaire, Direction). Les critères retenus sont les notes, les appréciations, la motivation, le projet professionnel, les stages effectués…

Ensuite, un entretien est prévu avec le directeur ou la directrice – adjointe, le ou les parents et le/la candidat(e). A l’issue de cet entretien, dans les quelques jours qui suivent, une réponse favorable ou négative est apportée aux parents.

Les jeunes refusés par la commission auront une réponse dans les 15 jours qui suivent la commission. Les jeunes acceptés seront appelés pour la mise en place de l’entretien.

L’ensemble des dates de dépôt de dossier, ainsi que l’organisation en fonction des classes est expliqué dans le schéma ci-dessous.

En tout état de cause, tous les dossiers pour la Seconde reçus après le 15 mai ne seront plus étudiés.

Spécificités :                                                           

  • Pour les jeunes arrivant de SEGPA, la demande de passage doit être étudiée par l’inspection académique de l’Education Nationale, les délais sont donc plus longs
  • Pour les jeunes postulants pour la Première, le nombre de places est limité et le dossier doit recevoir l’aval du Ministère de l’Agriculture.